25.10.06

La Cuve de récupération d'eau de pluie

Dans notre souci d'être le plus autonome possible, nous avons souhaité installer une cuve de récupération des eaux de pluie.



Au début du projet, nous avons hésité à acheter une cuve préfabriquée, mais vu les coûts, nous nous sommes rapidement orientés vers une cuve auto-construite.
Nous avons profité de la pelle qui a creusé les fondations pour réaliser un "trou" de 4 mètres par 4 de large et d'une profondeur d'environ 2 mètres avec le terrain naturel.
L'objectif du départ était de monter une cuve de 27 m3 (à savoir 3mx3mx3m) !



Une fois la maison implantée et les hauteurs définitives connues, nous avons fait le choix de faire une cuve de 3mx3,5m au sol sur une hauteur de 2 m (seulement) !!!
Pour information, une cuve en béton préfabriquée de 10 000 l coûte environ 1 500 € (non livrée). Bien que nous n'ayons pas encore terminé, la nôtre devrait nous revenir à une somme sensiblement identique pour 21 000 litres.

Et comment qu'on fait une cuve de réupération ????
Sur le papier c'est assez simple (quoi que !). Tout d'abord, il faut réaliser une dalle en béton armé sur le sol. Pour armer le béton, il faut lui apporter un treillis métallique que l'on coule dans le ciment. Il ne faut pas oublier (comme nous l'avons fait) de sortir des fers à béton de 10 mm de diamètre par 2 espacés d'une dizaine de cm tous les 20 cm environ. Ces fers sortiront dans les blocs à bancher et seront coulés dans le béton.



Comme on avait coulé la dalle sans les fers à béton, il a fallu percer cette dalle au burineur, mettre les fers et les sceller à la dalle... ou comment faire simple quand on peut faire compliqué !
Or donc, lorsque vous avez votre dalle armée avec vos fers à béton qui sortent, vous pouvez commencer la cuve proprement dite. Pour les initiés, c'est le même principe qu'une piscine. Pour les autres il vous faut prendre des blocs à bancher (ou Stepoc).




Ce sont des parpaings (arghhhh) creux. Vous posez le premier rang sur votre dalle en faisant rentrer les fers à bétons dans les trous. Il doit y avoir 2 fers par trous. Les blocs à bancher s'encastrent les uns dans les autres par des petits ergos. C'est assez simple ? oui, mais il faut être maousse costaud ! Il faut faire attention à bien sceller le premier rang de niveau sinon la suite sera assez galère.
Une fois les parpaings scellés, il faut mettre des fers à béton de 8 mm de diamètre à l'horizontal en les attachant aux fers à béton verticaux (ceux de 10mm). C'est assez fastidieux mais indispensable à l'homogénéité de la structure.
Une fois le premier rang posé, vous poser le deuxième sans mettre de mortier. Quand vous avez fait le tour (c'est plus long à faire qu'à écrire), vous préparez du ciment chargé à 300 voire 350 kg (suivez les indications du sac). Vous pouvez ensuite remettre un autre rang de fer à béton de 8 mm à l'horizontal...
Vous répétez ces opérations jusqu'à la hauteur finale. Il vous faudra trouver des astuces pour faire glisser les blocs le long des fers à bétons. Si vous avez plus de 2 mètres, je vous conseille de mettre des fers plus petits et d'en rapporter ensuite.



Je me résume. Pour une cuve de 21 m3, il vous faut :
-1 dalle en béton armé de 4mx3,5m de large
- des fers à béton de 10 mm de diamètres disposés sur les bords de la dalle. Ces fers sont disposés 2 par 2 tous les 20 cm environ
- des blocs à bancher de 50x25x20cm
-120 mètres de fer à béton de 8mm de diamètre
- ciment, gravier et sable pour remplir les blocs à bancher (comptez une quinzaine de sacs pour l'ensemble)

Conseils de l'ostéo réquisitionné après les dégats : faites bien attention à vos articulations !!! (j'y ai laissé mon dos) ...et aux fers à béton qui dépassent : c'est assez dangereux !

Une fois la cuve faite, il vous faudra l'enduire à l'intérieur pour la rendre étanche et y mettre un "chapeau". Cela fera l'objet d'un autre article...

Aux nouveaux fidèles lecteurs de ce blog, je vous invite à relire les archives pour avoir l'histoire de la maison.
Pour ceux qui souhaitent des conseils professionnels plus précis (les auditeurs de RMC par exemple), vous pouvez me contacter à
alpha-bat@laposte.net

10 commentaires:

djoliba a dit…

plein d'idées sympa dans votre blog . bravo !

Mathias a dit…

Bonjour, c'est exactement ce que je souhaite faire? Mais comment assurer l"étancheite dans la cuve, avec quel matériau ? Avez vous penser à une cuve de décantation ?
Bravo pour ce que vous faites.

Mathias de Gresswiller (67)

Anonyme a dit…

pour l'etancheite de la cuve beton un crepis a la chaux aerienne fera l'affaire arrondir les angles tres important et la chaux remonte le ph de l'eau de pluie

Nicolas a dit…

bravo pour cette cuve de récupération d'eau de pluie. J'ai une petite question à propos de la maçonnerie. De quelle épaisseur est votre dalle béton ? En dessous des mrus a bancher vous n'avez pas mis de fondations en fouilles ?

Merci..

Anonyme a dit…

ma cuve à eau 1500l livrée et posée par une société belge m'a couté 1650 euros. Parfaitement étanche et réalisée en béton vibrée.

Pour ce qui est des tuyaux, j'ai réalisé un système anti-remous. J'ai eu l'idée sur le site http://www.aquavalor.fr/principe.htm ils sont beaucoup plus chers mais en regardant le principe de fonctionnement, ca donne des idées.
Pour la récupération de l'eau, j'ai attaché la crépine à un ballon dans un petit filet pour que la crépine aspire toujours à la surface de l'eau

Anonyme a dit…

le béton adoucit naturellement l'eau.

Ne pas oublier de remplir la cuve d'eau le plus vide possible afin d'éviter qu'elle ne remonte. Enfin, lorsqu'elle a trouvé sa place en terre, elle ne bouge plus...

ermaloma a dit…

bonjourje recherche des adresses en belgique pour une cuve beton eau de pluie pouvez vous de donner les coordonnes de votre entreprise merci
ermaloma

Anonyme a dit…

Quelle est l'épaisseur de la dalle.FAUT IL FAIRE DES FONDATIONS.Q uelle profondeur?pépé du quercy

Anonyme a dit…

clo8590
faut il couler les parpaings bancher en une seul fois et y ajouter un produit pour l'étanchéité merci

Anonyme a dit…

Super article, merci!